Je m’appelle Sébastien Mahé, et je suis énergéticien et magnétiseur sur Aigues-Mortes. 

Vous trouverez ci-dessous, mon parcours, mes formations et les outils que j’utilise lors des soins énergétiques.

Diplômes et Formations :

  • Chant diphonique – Patrick Chêne
  • Magnétiseur, Soins éthériques, Fluidiethérapie – IFM, Pascal Quesne
  • Formation continue en Chamanisme – FSS Europe, Beatriz Acuña et Marie Bardet
  • Manipulateur en Electroradiologie Médicale – IFMEM Montpellier
  • Infographiste – Objectif 3D, Montpellier
  • BTSA Gestion et Protection de la Nature – LEGTA Olivier de Serre, Aubenas
  • Bac Scientifique

Outils et techniques :

  • Ecoute active, empathie
  • Anatomie et physiologie
  • Méditation, visualisation
  • Magnétisme
  • Fluidiethérapie
  • Chant diphonique
  • Chakras et aura
  • Chamanisme
  • Symbolisme

Sébastien Mahé, énergéticien et magnétiseur sur Aigues-Mortes

MON PARCOURS

Ayant eu un parcours de formation et professionnel aux multiples rebondissements, j’ai petit à petit intégré un éventail de savoirs, savoirs-faire et savoir-être au service d’une vision globale.

Depuis tout petit je me sens connecté au monde naturel. Cela a orienté mes études afin que je puisse comprendre les interactions sous-jacentes qui se jouent dans la nature mais aussi en lien avec les Hommes. C’est dans cette optique que, conjointement à mon BTSA, je me suis formé en infographie, afin de maîtriser les outils pour promouvoir la protection et le développement des espaces naturels.

Ayant travaillé pour un magazine, j’ai pu écrire quelques article en ce sens, mais j’ai aussi réussi à percevoir ce qui se jouait dans les monde du commerce, notamment par la nécessité de comprendre les besoins, exprimés ou non, des clients pour lesquels je créais des encarts publicitaires.

J’ai connu ensuite une période transitoire, et avec elle son lot de remise en questions. J’ai alors décidé de reprendre mes études et de me centrer sur l’humain. J’ai énormément grandi et mûri lors de ces études, ainsi que lors de mon travail en radiothérapie. La confrontation aux peurs, aux souffrances, à la détresse et à la maladie, associée à la posture professionnelle que je devais adopter, m’ont fait développer mon empathie et ma compassion, afin de répondre le plus justement aux besoins non-seulement techniques, mais aussi psychologiques et relationnels.

Puis en 2020, la crise sanitaire arrive. Mon choix de métier se retrouve confronté à la limitation au strict minimum du contact humain. Les visages se ferment progressivement derrière les masques, le contact physique s’étiole, et les protocoles deviennent de plus en plus rigides. Un mal-être s’installe en moi, n’étant plus nourri par mon travail.

Alors je me tourne progressivement vers plus de spiritualité. Ce retour sur soi forcé par les confinements a fait germer la graine du soin énergétique, plantée il y a bien longtemps par ma grand-mère. N’ayant que quelques vagues notions apprises dans les livres, je me forme alors en parallèle de mon travail.
Enfin, je découvre le chamanisme et tout prend plus de sens : mon intérêt pour la Nature et pour le Soin, comprendre les interactions évidentes ou subtiles entre ces mondes, ne jamais vraiment m’être senti à ma place…

C’est donc avec cette approche prismatique du soin que je décide de m’installer comme Energéticien et de proposer mes services au sein de l’Espace Canopée.